Accueil du site Accueil du site > Social et santé > La petite enfance > Politique générale du Département pour l’accueil des jeunes enfants

Politique générale du Département pour l’accueil des jeunes enfants

En matière de Protection Maternelle et Infantile (PMI), le Département de Haute-Loire mène une politique soutenue favorisant l’accueil des jeunes enfants à travers des missions portant essentiellement sur 3 points :

Agrément des assistants maternels :

enfants qui jouent C’est le Département qui attribue l’agrément des assistants maternels par l’intermédiaire du service de protection maternelle et infantile (P.M.I.), qu’elles soient à titre indépendant ou exerçant leur activité au sein d’une crèche familiale. C’est le mode d’accueil le plus répandu sur le département.

Au 31 décembre 2013, 1 535 assistantes maternelles offrent 7 280 places d’accueil.

Aide à la création de relais intercommunaux :

En partenariat avec la Caisse d’allocations familiales, le Département aide à la création de relais intercommunaux. Il soutient leur mise en place par une aide au fonctionnement sur 3 ans :
  • 6 900 euros la 1ère année,
  • 4 600 euros la 2ème année,
  • 2 300 euros la 3ème année.

En 2016, il existe 23 relais petite enfance en Haute-Loire. L’animatrice du relais est au service des parents et des assistants maternels, ce qui contribue à améliorer la qualité de l’accueil. Elle apporte aux assistants maternels, soutien, conseil et organise des rencontres, le plus souvent dans les locaux au sein d’une crèche halte-garderie permettant ainsi aux enfants de découvrir les premières expériences de socialisation.

La Caisse d’allocations familiales et le Conseil Général de la Haute-Loire cofinancent des formations pour les animatrices de relais assistants maternels. De plus, la CAF et la PMI co-animent 3 à 4 réunions annuelles des animatrices de relais assistants maternels.

Les crèches haltes-garderies :

crèchesLe Département a pour sa part la responsabilité d’autorisation et de contrôle des modes d’accueil des enfants de moins de six ans. Il donne son avis pour les structures collectives municipales. Il a pour mission de veiller à la qualité de l’accueil selon un cadre juridique récemment actualisé en juin 2005.

Pour les structures d’accueil, les médecins de PMI sont chargés d’apporter leur conseil, assistance et avis technique depuis l’émergence du besoin jusqu’à l’autorisation ou avis d’ouverture, et ensuite le suivi du fonctionnement des établissements auprès des maires et des différents porteurs de projet.

Depuis ces dernières années, de nombreuses structures d’accueil en Haute-Loire ont vu le jour, et ont bénéficié de l’aide du Département dans le cadre de sa politique d’aide à l’investissement. Les subventions prévues sont de 770 euros par place créée. Ces aides s’intègrent au dispositif départemental des CG2D (Contrats Globaux de Développement Durable)

En 2016 en Haute-Loire, 48 multi-accueils disposent de 914 places d’accueil. 2 592 enfants ont été accueillis de façon occasionnelle ou régulière.
© Département de la Haute-Loire - mentions légales | Plan d’accès au Département de la Haute-Loire et coordonnées | Plan du site | rss  Flux RSS | facebook  Rejoignez-nous sur Facebook
facebook