Accueil du site Accueil du site > Le Département > La Haute-Loire en haute technologie > Le plan de couverture des "zones blanches" en téléphonie mobile

Le plan de couverture des "zones blanches" en téléphonie mobile

La Convention nationale de mise en œuvre du plan d’extension de la couverture du territoire par les réseaux de téléphonie mobile a été signée par le Département le 16 janvier 2004. Elle a permis la résorption des zones blanches en centre bourg des 48 communes de la Haute-Loire concernées par la phase 1 et 22 communes en phase 2.

Couverture des zones blanchesCliquez sur la carte pour l'agrandir.
Phase 1 :
Pour la phase 1, le Conseil général de la Haute-Loire a accepté d’assurer la maîtrise d’ouvrage du programme "zones blanches" sur son territoire. Ainsi, le Département a aménagé et équipé, sur la période 2005-2007, 29 sites-antennes relais.

Ce programme de 2,4 millions d’euros d’investissements publics a bénéficié environ de 50% de subventions apportées par l’Union Européenne et l’Etat.

Deux solutions techniques sont utilisées pour desservir ces sites :
  • l’itinérance locale : un seul opérateur installe ses équipements sur le pylône et il relaie ensuite les communications des deux autres opérateurs. C’est le cas le plus fréquent dans notre département sauf pour un seul site.
  • La mutualisation d’infrastructures : chacun des trois opérateurs installe son propre matériel sur un même pylône et relaie ensuite les communications de ses clients. Le relais d’Araules est le seul concerné en Haute-Loire.

Phase 2 :
Concernant la phase 2, les opérateurs ont réalisé, à leur charge, la mise en place des sites pour couvrir les 22 communes (centres bourgs concernés).

Phase complémentaire :
En juin 2008, un nouveau programme national complémentaire a été défini. Il concernait 4 communes-centres bourgs à couvrir : 2 à la charge des opérateurs et 2 à la charge des collectivités locales. C’est ainsi que les sites d’Esplantas et Montusclat ont été rajouté au plan téléphonie mobile réalisé par le département de la Haute-Loire.

 

La téléphonie mobile de 2ème génération (3G)
Le Conseil général facilitateur


A la demande de l’ARCEP, appelant dans sa décision n°2009-0328 « à faciliter et accélérer la progression de la couverture 3G sur le territoire », les opérateurs de radiocommunications mobiles se sont rapprochés afin d’apporter les services inhérents à cette technologie plus récente, en particulier sur les communes du programme « Zones Blanches ». La réutilisation des points hauts déjà existants devant être privilégiée.

Les opérateurs ont à cet effet mis au point une technologie dite du « RAN Sharing » qui permet de partager les équipements techniques du réseau 3G ; cette technologie 3G permet d’accéder à la mobilité haut débit et donc à l’Internet mobile.
Le 7 mars 2011, le Conseil général de la Haute-Loire a accepté le principe d’autoriser les opérateurs à implanter leurs équipements de type 3G sur les sites propriété du Conseil Général.

Une contractualisation avec les opérateurs pour arrêter les modalités de cette opération d’accueil des équipements techniques 3G partagés entre les opérateurs facilitera le déploiement de la téléphonie mobile de 2ème génération sur la Haute-Loire.

Pour en savoir plus sur le plan national : http://www.arcep.fr
© Département de la Haute-Loire - mentions légales | Plan d’accès au Département de la Haute-Loire et coordonnées | Plan du site | rss  Flux RSS | facebook  Rejoignez-nous sur Facebook
facebook