La journée de l’Europe

Une proposition ambitieuse : la déclaration du 9 mai 1950

Le 9 mai 1950, devant toute la presse invitée dans le Salon de l’horloge au Quai d’Orsay, le ministre des affaires étrangères, Robert Schuman, expose une idée révolutionnaire : pour empêcher toute nouvelle guerre entre la France et l’Allemagne, il faut gérer en commun les bases indispensables au développement économique. Le gouvernement français propose de placer l’ensemble de la production franco-allemande de charbon et d’acier sous une Haute autorité commune, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d’Europe.

Pourquoi commémorer le 9 mai ?

La proposition du 9 mai 1950 diffère des précédentes propositions d’unification européenne. D’une part, elle énonce une vision pragmatique de la construction européenne chère à Jean Monnet : l’Europe ne se fera pas d’un seul coup, ni dans une construction d’ensemble. Elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait.

Six pays répondent à cette proposition historique devenant ainsi les pays fondateurs de l’Europe des six (Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pays-Bas). Cette Europe naît officiellement le 18 avril 1951 avec la signature du traité de Paris créant la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA).

Une journée pour les européens

Le 9 mai est à la fois une journée d’information et de discussion sur l’Union européenne et une fête populaire au cours de laquelle les citoyens européens célèbrent leurs différentes cultures et leurs traditions. Elle renforce le sentiment d’appartenance à l’Europe. La journée de l’Europe porte en elle l’idée qu’il faut passer d’une Europe abstraite à une Europe qui repose entre les mains de chaque Européen et qu’il appartient à chaque citoyen de faire vivre.

Chaque année, les communes, les associations, les écoles et les citoyens se mobilisent pour la célébrer par des manifestations locales de plus ou moins grande envergure (réunions, spectacles, échanges, concerts, ateliers…).

Comment participer

La journée de l’Europe se prête à une grande liberté d’initiatives. Les Centres d’information Europe direct proposent des documents gratuits sur l’Union européenne disponibles en nombre.

Dans toutes les régions, des relais et des associations sont également susceptibles d’aider à la préparation de la journée : recherche d’intervenants, conseils pour l’organisation, fourniture de documents...

La journée de l’Europe en Haute-Loire

Le Département a décidé de placer la journée de l’Europe sous le signe de la jeunesse en mettant en valeur les collégiens de la Haute-Loire. Chaque année, une centaine d’élèves ayant participé au dispositif " Projets européens des collèges " se rendent à l’Hôtel du Département pour une journée placée sous le signe de l’Europe. Les jeunes présentent les projets réalisés en partenariat avec des collèges européens et participent l’après-midi à un rallye découverte sur l’Union européenne.
© Département de la Haute-Loire - mentions légales | Plan d’accès au Département de la Haute-Loire et coordonnées | Plan du site | rss  Flux RSS | facebook  Rejoignez-nous sur Facebook
facebook