Accueil du site Accueil du site > Tourisme > Quelques idées de visites > La Cathédrale Notre Dame du Puy

La Cathédrale Notre Dame du Puy

Sanctuaire marial dont les origines remontent au Vème siècle et de style roman, la Cathédrale présente diverses influences (carolingienne, byzantine, mauresque).

Cathédrale du Puy en VelayDes lointaines origines à nos jours, le pèlerinage de Notre-Dame du Puy a contribué au développement et à la prospérité de la ville. Le choeur repose directement sur le rocher, mais pour agrandir la Cathédrale aux XIème et XIIème siècles afin d’accueillir les pèlerins de plus en plus nombreux, quatre travées supplémentaires ont été audacieusement construites sur le vide pour rattraper un dénivelé de 17 mètres, d’où d’imposants piliers soutenant les hautes arcades.

La Cathédrale a subi de gros travaux de réaménagement et de réhabilitation au XVIIIe siècle, puis essentiellement au XIXème siècle et tout récemment de 1994 à 1999 : déplacement des orgues sur l’avant dernière travée, de la Vierge Noire dans l’abside (Extrémité intérieure du choeur d’une cathédrale ou d’une église) et traitement des parements (côtés visibles des pierres).

La cathédrale a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO le 8 décembre 1998.

La mystérieuse statue de la Vierge Noire brûlée en 1794, reproduite par Philippe Kaeppelin à partir de documents du XIIIe, les fresques et sculptures des XIIe et XIIIe siècles rappellent les liens de cette cathédrale avec le Moyen-Orient chrétien.

A VOIR :

Notre-Dame du Puy : La Vierge "Noire"

Vierge noire du Puy en Velay
La statue (XVIIème siècle) qui se trouve actuellement sur le maître-autel provient de l’ancienne chapelle de Saint-Maurice du Refuge, actuelle chapelle de la visitation sur le site du Département. Elle fut couronnée par l’évêque du Puy au nom du Pape Pie IX, le 8 juin 1856, jour anniversaire de la destruction de la précédente effigie qui fut brûlée par les ultra-révolutionnaires de Louis Guyardin (le représentant de la Convention en mission en Haute-Loire) le 8 juin 1794, jour de Pentecôte devenu celui de l’être Suprême.

Cette vierge Noire aurait été offerte par le Roi Louis IX (Saint Louis) au retour de la 7ème croisade. C’était une statue de cèdre pouvant provenir d’Egypte et représenter une déesse orientale ou une vierge copte (Chrétien d’Egypte ou d’Ethiopie). Nous ne connaissons de cette vierge Noire que de rares reproductions d’aprés un dessin exécuté en 1777 sur les indications du géologue Faugeas de Saint-Fons.

Mais la Cathédrale du Puy possédait déjà une statue de la Vierge bien avant le règne de Louis IX puisque sa présence est signalée dès le Xème siècle et qu’elle aurait servi de modèle aux premières Vierges de Majesté Auvergnates comme l’estiment certains auteurs.

Chaque 15 août, une procession solennelle de la Vierge "Noire" est faite à travers les rues de la ville.

La Pierre des Fièvres (ou Pierre des Apparitions)

Au cours des premiers siècles de notre ère (420), à l’époque gallo-romaine, la Vierge se serait manifestée sur le Mont Anis, sans doute près d’un dolmen dont la table volcanique est appelée depuis "Pierre des Fièvres" pour rappeler les guérisons miraculeuses. De nos jours encore, des personnes s’allongent sur la Pierre pour en recevoir les bienfaits.

Après une nouvelle apparition, une première église fut construite vers 430 sur le lieu indiqué par la Vierge et à l’emplacement d’un sanctuaire païen ; dès lors commencent les pélerinages chrétiens, succédant aux cérémonies druidiques (relatives aux prêtres gaulois ou celtiques) du Mont anis. Le Puy-en-Velay est, avec Chartres, le plus ancien sanctuaire marial de la Gaule chrétienne.
On a retrouvé sous le pavé du choeur, les fondations de cette première église qui mesurait 12 m x 24 m.

Les fresques

Les décors muraux de la Cathédrale sont très riches puisque certaines parties conservent de magnifiques témoignages :
  • Sur le transept nord : "Les saintes femmes au tombeau", "Le martyre de Sainte Catherine d’Alexandrie", "Jugement du Roi Salomon"
  • A l’étage supérieur : "L’Archange Saint Michel" d’inspiration Byzantine, fresque haute de 5,5 mètres et large de 2,17 mètres.

Les tableaux

On peut citer par exemple "Le Voeu de la Peste" avec 10 000 victimes. C’est ce qu’indique le peintre local Jean Solvain sur le tableau représentant la procession de 1630. Il serait préférable de parler du "voeu de cessation de la Peste". Sur 7 mètres de long et 3,90 mètres de haut, les personnages regroupant les principaux corps sociaux sont représentés (Les consuls, les magistrats de la justice du Sénéchal, officier de la cour commune...).

La Peinture Murale

Par exemple, "Les Arts Libéraux" est une peinture murale découverte en 1850, sous un épais badigeon, par l’écrivain Prosper Mérimée. Cette peinture est un chef-d’oeuvre de la fin du XVème siècle, très influencé par l’Art Flamand. Sont représentées : la grammaire (avec Hircien), la logique (avec Aristote), la rhétorique (avec Cicéron) et la musique (avec Tubal-Cain). Cette peinture est incomplète car elle comprenait très certainement sept arts (avec la géométrie, l’arithmétique, et l’astronomie).

Informations pratiques :

Cathédrale Notre Dame du PuyDu début avril à fin octobre, une messe des pèlerins est célébrée tous les jours à 7h30, suivie d’une bénédiction des pèlerins en route vers St Jacques de Compostelle.(dimanche messe à 11h).
Du 14 juillet au 15 août, des visites guidées et des pèlerinages éclairs (3h) sont organisés.
Le 15 août a lieu la fête solennelle de l’Assomption (procession le 14 août à 20h30 et le 15 août à 15h).

Renseignements :

www.cathedraledupuy.org
OU
Office de Tourisme de la communauté d’agglomération du Puy-en-Velay
Place du Breuil
43000 Le Puy-en-Velay
Tél : 04 71 09 38 41
Site : www.ot-lepuyenvelay.fr

A VOIR EGALEMENT...

Le Cloître

Il est classé monument historique depuis 1860. Construit en même temps que la Cathédrale (XIe, XIIe siècle), c’est l’un des plus beaux Cloître d’Europe. L’historien et académicien Emile Mâle a écrit que les arcades (ouvertures en arc) du Cloître vellave pouvaient être comparées à celles de la mosquée de Cordoue, leurs claveaux (pierres de voûtes taillées en coin) de différentes couleurs s’alternant de la même et heureuse façon.

Cloître du Puy en VelayOn peut signaler par exemple dans le cloître :
  • salle des Etats du Velay : le "Musée d’Art Religieux"
  • salle capitulaire : la fresque du crucifiement (début XIIIème)

 
 
Le cloître était réservé aux Chanoines (et non aux moines) conseillers de l’Evêque. Fortement restauré au XIXème siècle, cet édifice est célèbre pour sa polychromie et ses chapiteaux historiés.

Dates et horaires des visites :
  • 1er juillet au 31 août de 9h00 à 18h30
  • 1er septembre au 22 septembre de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h30
  • 23 septembre au 19 mai de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
  • 20 mai au 30 juin de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h30

NB : Fermé le 1er janvier, le 1er mai, 11 novembre, 25 décembre.

Tarifs :

Adultes : 4 €
Tarif réduit sur justificatif (famille nombreuses, jeunes de 18 à 25 ans, enseignants) : 2,50 €
Groupes (+ de 20 personnes) : 3,50 €
Gratuit pour les jeunes de moins de 18 ans, les bénéficiaires du RMI, les chômeurs (sur justificatifs)

Pour tout renseignement :
Centre des Monuments Nationaux
Cloître de la Cathédrale
43000 Le Puy en Velay
Tél : 04 71 05 45 52
Fax : 04 71 04 98 25
Site : www.monum.fr
© Département de la Haute-Loire - mentions légales | Plan d’accès au Département de la Haute-Loire et coordonnées | Plan du site | rss  Flux RSS | facebook  Rejoignez-nous sur Facebook
facebook