Accueil du site Accueil du site > Culture et patrimoine > Les auteurs de Haute-Loire > Eté 2012 - une sélection d’ouvrages de Haute-Loire

Eté 2012 - une sélection d’ouvrages de Haute-Loire

Voici quelques idées de lecture d’ouvrages d’auteurs ayant un lien avec la Haute-Loire.

Cette liste n’est pas exhaustive et si vous souhaitez faire apparaître votre ouvrage, merci d’en faire la demande auprès de com@hauteloire.fr.

 

"Contes polychromes" - Raymond Schwartzmann

Réunis dans un petit recueil à la couverture rouge, ces Contes polychromes sont nés de l’imagination fertile de Raymond Schwartzmann, un retraité lorrain qui a élu domicile dans la jolie petite commune d’Aiguilhe. Contes polychromes
Et de l’imagination, Raymond n’en manque pas ! Imaginez plutôt un autre temps où poussaient des arbres à saucisses pour le plus grand bonheur des chiens parlants, où une famille de géants semait la terreur en jouant avec des billes monumentales. Imaginez aussi de drôles d’histoires étranges comme celle du nuage rose plongeant tout doucement dans le sommeil tous les habitants d’un village…
Dans chacun des petits contes et nouvelles de l’auteur, il y a quelque chose qui nous fait penser que les situations les plus simples peuvent souvent avoir des origines beaucoup plus mystérieuses. Il y a aussi une certaine morale, fil rouge de ces contes polychromes, qui nous amène à réfléchir sur notre capacité à nous satisfaire de l’existant.
Des petits moments de lecture colorée, à découvrir aux éditions Bénévent.

"Les mystères de Haute-Loire" - Roger Briand

Les mystères de Haute-LoireHistoires insolites, étranges, criminelles et extraordinaires sont réunies dans un seul et même ouvrage, fruit de nombreuses recherches de Roger Briand, professeur agrégé honoraire et expert judiciaire. On se régale par exemple à suivre les frasques du « politicien de l’extravagance » Philibert Besson, on frissonne devant les diaboliques de Chamblas, et l’on apprend une multitude de choses sur la construction de la statue Notre Dame de France. « Les Mystères de la Haute-Loire » est un ouvrage très riche et passionnant, à découvrir aux éditions De Borée.

"De Rochebaron à Chalencon" - Alexandrine Fayard

De Rochebaron à ChalenconC’est un véritable travail de fourmi auquel s’est livrée sans relâche pendant plus de deux ans Alexandrine Fayard, ancien professeur de Lettres. Au fil des pages de cet ouvrage, vous découvrirez toute la richesse du petit patrimoine des huit communes composant le territoire, grâce à des photos et des anecdotes variées. Une introduction de 80 pages vous aidera à mieux comprendre l’intérêt de la sauvegarde de ce patrimoine rural, qui était parfois un lieu de lien social et de vie autour duquel les habitants aimaient se rassembler.
L’ouvrage est disponible à l’office de Tourisme et au magasin Mag Presse de Bas-en-Basset, ou auprès de l’auteur en la contactant au 06 88 65 90 48.

"Marceau" - Bernadette Berger.

MarceauTout commence un soir d’hiver quand, dans la nuit glacée d’un petit village de Haute-Loire, une adolescente disparaît. Qu’a-t-il pu arriver à Estelle, dans ce village de chaumières d’apparence si tranquille où tout le monde se connaît ? Mais justement, connaît-on vraiment ses voisins ? Doit-on se méfier de ce couple étrange qui vient de racheter le château et dont on ne sait rien ? Quant à cet artiste un peu ermite qui entasse des ferrailles aux formes étranges dans son jardin, est-il digne de confiance ? Et si, finalement, la sinistre vérité était à chercher bien plus près ? Car tapi dans l’ombre, Marceau tire les ficelles…
C’est un « Thriller rural » que nous propose Bernadette Berger, dans ce roman paru aux éditions des Bois Roux à l’intrigue angoissante, parfois sanglante, rythmée et bien écrite.
Pour vous procurer « Marceau », ou connaître les points de vente, contactez l’auteur le mercredi au 04 71 05 19 04.

"Eran pas de mauvès monde" - Jean-François Convers

Eran pas de mauvès mondeLa vie de Jean-François Convers, originaire de Saint-Pal-de-Mons est riche et dépaysante. Après avoir enseigné le français aux quatre coins du monde, du Bénin au Koweït en passant par le Burkina ou encore l’Algérie, Jean-François Convers a eu envie de retrouver ses racines altiligériennes. Passionné par le patois, c’est tout naturellement qu’il s’est lancé dans l’écriture de cet ouvrage bilingue, où les textes font la part belle aux histoires qui se racontaient jadis lors des veillées au coin du feu. « Contes, sornettes et parodies » succèdent aux portraits de ces paysans bien ancrés dans leurs terroirs, à ces personnalités fortes comme celles des femmes aux conditions très modestes et dont le rôle était essentiel. Un ouvrage où les textes en occitan sont écrits sur la page de gauche, et leur version traduite sur celle de droite, à découvrir aux Editions du Roure.

"Poétiquement incorrect" – Dimitri Laurent

Poétiquement incorrectLes poèmes de Dimitri Laurent résonnent en une douce mélodie. Les vers pourraient être mis en musique tant leur sonorité harmonieuse se déguste comme on écouterait un bon morceau de musique au coin du feu. Quand il passe à la prose, les mots claquent à l’image de son Voyage en train : « Train trépidant tu tripotes le rail en trimbalant tant de passagers. Tu trépides quand trois de tes tributaires font le tri parmi les apatrides ».
Ce recueil de poème est étonnant de maturité, de maîtrise de la langue française. Une performance pour un très jeune auteur qui laisse présager un bel avenir poétique.

"Ippatah" - Elisa Blandau

On ne sort pas indemne de l’autobiographie d’Elisa Blandau, et c’est bien là tout le pouvoir de la littérature. On assiste impuissant à cette vie chaotique, tellement pleine de souffrance et d’épreuves d’une violence incroyable comme peuvent l’être le viol, la tyrannie paternelle, le handicap et la perte d’un enfant ; cette descente aux enfers inéluctable d’une vie saccagée dès la plus tendre enfance. Ippatah
Et pourtant, c’est une leçon d’espoir que nous livre Elisa, sans morale ni conseil, sans fausse pudeur, sans obligation ni contrainte. Elle nous donne les clefs de sa quête du bonheur, de sa sérénité retrouvée, nous élève avec elle dans cette paix intérieure qui lui permet d’avancer et de se construire enfin. Non, résolument, on ne sort pas indemne de l’autobiographie d’Elisa Blandeau, on en sort grandi, bouleversé mais sûrement un peu meilleur, moins égoïste et insatisfait, plus altruiste. Ce livre ne se résume pas, il faut le lire et juger en son âme et conscience du questionnement qu’il suscite. Déstabilisant.

 
Retrouvez d’autres ouvrages dans la rubrique Culture et patrimoine / Les auteurs de Haute-Loire
© Département de la Haute-Loire - mentions légales | Plan d’accès au Département de la Haute-Loire et coordonnées | Plan du site | rss  Flux RSS | facebook  Rejoignez-nous sur Facebook
facebook